Aller au contenu

Objets parlants interactifs – Projet T’Hacka Voir 2017

Publié dans Concours 2017

Bonjour,

 

Pour l’édition 2017 de T’Hacka Voir, certaines équipes démarrent avec un projet déjà bien « entamé »…

C’est le cas de Claude et Farida, qui ont déjà créé un jeu qui fonctionne ! Voici leur projet détaillé, et les évolutions qu’elles veulent apporter à ce jeu interactif.    

OBJETS CONNECTÉS PARLANTS

 

Projet conçu par :

Claude CHAVANON (orthoptiste, IJA Toulouse)

Farida MESBAHI (éducatrice spécialisée, IJA Toulouse)

 

 

  • Objectif :

Créer un jeu interactif pour enfant malvoyant non verbaux avec handicap associé, et l’utiliser comme outil à visée thérapeutique afin de favoriser la communication et l’interaction et ainsi acquérir une plus grande autonomie.

 

  •  But du jeu :

Présenter à l’enfant plusieurs objets, au moyen d’une consigne enregistrée, courte et claire. L’enfant doit choisir l’objet demandé.

Ces objets sont sélectionnés en fonction des capacités visuelles, cognitives et motrices de l’enfant.

 

  • Évolution du jeu :

Plusieurs stades sont imaginés de façon progressive en fonction des progrès de l’enfant.

Stade 1 : réponse à une consigne (toucher objet demandé et écouter le nom de l’objet touché)

Stade 2 : désigner l’objet (toucher objet demandé et écouter validation du choix d’objet touché)

Stade 3 : l’enfant s’approprie le jeu (déclencher délibérément la consigne et jeu en autonomie)

Stade 4 : mise en place de la notion de « score réalisé »

  • Un jeu sollicitant : 

La perceptive visuelle dans ses deux premiers stades qui sont :

    – La détection (compensée parfois par une recherche de l’objet demandé)

    – La reconnaissance des propriétés de l’objet (forme pleine, couleur etc.) 

L’exploration visuelle

La coordination œil / main

La désignation visuelle par l’intermédiaire du pointage.

 

  •  Intérêt de ce jeu sur le plan rééducatif et éducatif :

Une approche qualitative et quantitative de la perception visuelle, de la localisation visuelle, de la coordination œil / main objectivée par les scores réalisés qui restent à matérialiser avec l’aide des nouvelles technologies.

1  l’objet est perçu visuellement de façon anticipée donc reconnaissance (bon choix dès la recherche).

2  l’objet est perçu visuellement a posteriori (erreur mais auto correction possible, reconnaissance visuelle imprécise)

3  l’objet n’est pas reconnu visuellement mais détecté (montre n’importe quel objet)

4  l’objet est non perçu visuellement, mais par le canal tactile (manipulation, compensation proprioceptive est mise en place)

5  l’objet est non perçu, concept inaccessible ce qui constitue une difficulté pour communiquer et interagir avec les autres.

 

  

Pour vous informer et / ou participer : Présentation T’Hacka Voir 2017 

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *