Aller au contenu

Présentation des projets 2018 : le bruit des couleurs

Publié dans Arduino, et Concours 2018

Nous continuons notre série de présentations pour le concours 2018 avec le projet « le bruit des couleurs ». Ce projet a été pensé par Anne Lorho, enseignante spécialisée à l’Institut des Jeunes Aveugles. Anne est accompagnée par l’IUT Mesures Physiques de Toulouse pour la réalisation technique.

Le projet

Imaginer une couleur lorsqu’on ne l’a jamais vue, une gageure !

Les couleurs seraient du domaine des voyants : le bleu de la mer, le vert de l’herbe, le rouge sang, la terre brune.

Pourtant, curieusement, les enfants non-voyants exigent tous de savoir la couleur des objets. Ils veulent, comme leurs camarades voyants, choisir le rouge pour leur carte de noël, le vert pour leur pochette cadeau, le jaune pour leurs baskets. Savoir la couleur de la voiture des parents compte pour eux, être dans le groupe bleu en classe est leur lot quotidien.

C’est en entendant les enfants non-voyants parler des couleurs qu’est venue cette idée d’en proposer une représentation sonore. Une représentation qui serait un pont entre monde des voyants et monde des non-voyants et qui teinterait le nom de la couleur d’une réalité plus concrète : le rouge pourrait battre comme un battement de coeur, le vert bruire comme le vent dans les feuilles, etc.

Les choix techniques

Le projet est construit autour de trois éléments : un détecteur de couleur, un lecteur MP3 et un microcontrôleur qui permet d’exécuter des opérations mathématiques et de contrôler les différents éléments du montage.

La détection des couleurs se fait à l’aide d’un capteur muni d’une led blanche qui éclaire une surface. En fonction de la couleur de la surface éclairée la lumière réfléchie sera plus ou moins colorée. La détection de la lumière réfléchie se fait à l’aide de trois capteurs de lumière  (photodiodes) munis respectivement de filtres rouge, vert, et bleu, permettant ainsi de caractériser la couleur par un mélange de trois couleurs primaires, rouge verte et bleue. Les trois composantes (rvb) sont converties en teinte, saturation et valeur (hsv). La teinte donne directement la valeur, et la saturation l’intensité de la couleur. Par exemple, un rouge et un rose sont représentés par la même teinte mais des saturations différentes. Le capteur de couleur a été intégré dans une souris et la captation de la couleur est déclenchée par un simple clic.

Une fois la couleur déterminée, un son préalablement affecté à la couleur est joué par le lecteur MP3.

Le matériel

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *